5/ RENCONTRE AVEC L’ESPRIT DES PLANTES – DIETE en forêt amazonienne – Tarapoto (Pérou)

//5/ RENCONTRE AVEC L’ESPRIT DES PLANTES – DIETE en forêt amazonienne – Tarapoto (Pérou)

article 5/7 – L’Histoire de Métépas

Hélios SUBIRATS Psychologue Clinicien

  

Du réel à l’imaginaire, de la réalité au délire

J’ai conscience en publiant ces articles, des niveaux de lecture différents et de leur interprétation qui en seront faits, en fonction du cheminement spirituel de chacun : de l’esprit de discernement, (démarche intellectuelle philosophique), à une force surnaturelle de l’Esprit (démarche spirituelle religieuse ou adogmatique).

Pour un athée, seule la raison guide ses pas. Confiant en la science, il rejette toute pensée magique, toute superstition infantile, n’accordant aucun crédit à quelque croyance religieuse. Le courant existentialiste (Jean Paul SARTRE) pour qui l’absolu n’existe pas, chemine dans cette voie. C’est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n’existe rien dans l’Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».

Mercredi 16 janvier, une nuit pleine de visions 

L’histoire ésotérique de MÉTÉPAS

J’ai rencontré à plusieurs reprises en consultation privée une grande médium Michèle Riffart de passage à Toulouse à l’Hôtel Le Clocher de Rodez. Elle était l’invitée de Source de Vie Toulouse : « Je vous donne ce que l’on me donne, il vous faut écrire un livre – Mets tes pas dans la Lumière. »

Il fait nuit. Je suis réveillé, par les phrases et les mots qui s’enchaînent dans ma tête. Il faut/Je dois commencer à écrire dans mon cahier l’histoire de « Métépas » : l’histoire vraie de vraie de mes recherches spirituelles ou de mon chemin vers la lumière. Cela m’est dicté à la 3ème personne.

« MÉTÉPAS est le prénom donné par une médium Michèle Riffart à qui il lui doit son engagement dans ce chemin d’éveil. Métépas est aussi le fruit de son père spirituel Adam Budzynski, qu’il a rencontré dans sa 33e année lors d’un stage de développement professionnel payé par son entreprise, un stage d’expression orale. Souffrant d’un bégaiement plus ou moins maîtrisé, Adam l’a libéré en cinq jours de ce grand complexe qui polluait sa vie.

Métépas a choisi une réincarnation symbolique et spirituelle en forêt amazonienne du 10 au 19 janvier 2019, à Tarapoto dans les Andes. Il est venu à la rencontre de l’Esprit des plantes pour donner un sens, et répondre à ses questionnements de sa vie antérieure profane psychologique émotionnelle et spirituelle. Il est accompagné de son âme sœur Coline, rencontrée le 20 juillet 2011, sur le chemin de Saint-Jacques à Saint-Jean-Pied-de-Port. Cette rencontre guidée par l’au-delà a transformé sa vie : « Métépas se raconte, il est mon double».

 

« Je suis né le 14 juillet 1946, dans le sud de la France, d’un père anarchiste et d’une mère catalane, le quatrième enfant de leur couple. Voici de ma conception autour du 14 octobre 1945 à ce jour, le listage chronologique des étapes marquantes de ma vie.

  • 14 juillet 1946 : naissance à la Villa chez Fanny mémé de cœur
  • 4 ans (1950) je sais lire et écrire
  • 6 ans école primaire cours préparatoire : ma rencontre avec Claude une fillette de mon âge hébergée chez nous gratuitement pendant deux ans. Fille de la campagne, que la vision de sa ferme ne me quittera jamais plus. Rupture cuisante avec le Père Noël, je me fais moquer par ma tante Carmen car j’y crois.
  • 8 ans : déménagement dans la grande ville rose Toulouse.
  • 11 ans : 1ère trahison / humiliation reçue des parents, dans son éveil sensuel et sexuel ayant entrainé une nausée psychique déroutante (les grands du collège étonnés de notre ignorance nous apprennent la conception, ils pratiquent des « jeux sales», qu’ils nous interdisent).
  • 12 ans, 1ère expérience sexuelle (orgasmique), un cadeau offert par Claude pour son anniversaire en juillet 1958. En septembre : une tentative de mortification en défiant Chronos le Temps (la mort) et la pulsion sexuelle envahissante (en jouant à défier voitures et motos à la tombée de la nuit en traversant en courant la chaussée et provoqué un accident de la circulation, fracture du Poids Nié gauche).
  • 1961 : entrée au “Grand” Lycée Pierre de Fermat.
  • 1963 : naturalisation française.
  • 1964 : échec au bac en sciences expérimentales. La première rencontre avec Carl Gustav Jung (Pierre Daco, les victoires de la psychologie, les triomphes de la psychanalyse).
  • 1965 : bac philo
  • 1966 : propédeutique en fac de lettres.
  • 1967 à 1970 : études en psychologie.
  • 1968 : rencontre de ma future épouse Françoise.
  • 1970 : 1er séjour en clinique psychiatrique suite à un stage de directeur adjoint de colo de vacances, et maître d’internat à l’éducation nationale
  • 3 avril 1971 : mariage civil.
  • 1972 : 2ème séjour en clinique psychiatrique, maître d’externat à Muret.
  • 21 janvier 1975 : contrôleur stagiaire à la Poste.
  • 1976-1981 : psychothérapie à Paris.
  • 30 juin 1979 : naissance de ma fille.
  • Février 1980 : rencontre avec Adam Budzynski mon père spirituel.
  • 1980 : muté dans le sud-ouest inspecteur formateur assistant Inca Toulouse.
  • 1986 : obtention du DESS gestion/administration publique (Université La Sorbonne 1985). Inspecteur principal à la formation.
  • 1988 : naissance de mon fils.
  • 1992 : reprise des études en psychologie (1990–1995 psychanalyse jungienne).
  • 1995 : obtention du DESS psychopathologie (Université Toulouse Mirail 1995).
  • Septembre 1996–2003 : formation psychothérapeute.
  • Décembre 1999, initié à la FM (Franc Maçonnerie), jusqu’en septembre 2018 à la GLF.
  • 31 décembre 2005 : fin de carrière à La Poste, installation en libéral.
  • 20 juillet 2011 : St-Jean-Pied-de-Port, rencontre de Colette (Camino francés St-Jacques).
  • Juillet 2012 : Camino del Norte (St Jacques).
  • 14 avril 2014 : PACS avec Colette.
  • Septembre 2014 : 1ère émission télé – Toute une histoire, présentation du livre « Qui déprime à la place de QUI ? » suivie d’une 2ème émission – l’Histoire continue.
  • 18 juin 2017 : détection de l’ulcère (réponse sur les causes de mes 2 internements cliniques).
  • 10 janvier 2019 : renaissance psychologique, émotionnelle et spirituelle en forêt amazonienne ».

Il s’ensuit un rêve initiatique…

Avec Colette je suis dans un stage de retraite, en isolement. Nous faisons une diète sans sel ni sucre. Nous devons nous protéger et mettre à distance les personnes croisées, pour ne pas se faire contaminer. En immersion spirituelle, nous visitons des lieux, toujours avec ce souci de protection dû à notre vulnérabilité poreuse, étant ouverts à la forêt et à l’Esprit de la forêt. Défilent des images en noir et blanc. On est dans une bulle d’isolement dans une clinique spirituelle, un lieu de décontamination en traitement thérapeutique spirituel, lieu de renaissance et de réincarnation, support de gestation de mon livre à devoir écrire : « Mes tes pas dans la lumière » titre du prochain livre reçu et donné par Michelle RIFFART dans une clairvoyance. En écho et en renfort de ce qui m’a été donné il y a un an, par Georges PUIG médium à Brive : « On me pousse à vous dire, qu’il vous faut écrire, sur la foi, la spiritualité, vous raconter, pour le faire partager. Peu importe son tirage, mais écrivez, publiez ».

Au cœur de la nuit j’entends les coqs chanter. Je viens de coucher le tout premier squelette de mon prochain livre. Vais-je me coucher sur lui pour lui donner vie, corps et âme ? Dans cette aube à venir, aube naissante car annoncée par les chants des coqs, je pressens en Maître Secret mon immersion dans une spiritualité d’Amour pur et vrai.  Comme si jusque-là, il m’avait été impossible de le connaître, si ce n’est une pâle copie. Celui qui se profile semble généreusement immensément universel : Divin ? Mais j’entends : « Laisser advenir »… « calme, en douceur »… « je suis les émotions à venir !!! »                     – Sous quelle forme ????

Je m’engage dans une grande relaxation respiration : c’est une première ! Je prends tout mon temps, de porter toute mon attention sur chaque partie de mon corps. Et pour les relâcher d’y introduire la respiration consciente : la conscience que je Sais que j’inspire, et la conscience que je Sais que j’expire, jusqu’à sentir l’abandon total – le lâcher prise.

Je prends tout mon temps pour relâcher toutes les cellules musculaires et nerveuses de tout mon corps. Je commence par la tête : « Les muscles du cuir chevelu se relâchent, se relaxent et s’endorment… ainsi que toutes les cellules nerveuses », …, et je descends tout lentement sur le visage, le front, les yeux, les joues, les lèvres, le palais, la langue, la gorge, le menton, la nuque et le cou etc…

Quand les images de lieux que je connais, se présentent au fil de ma relaxation, je RESPIRE en conscience lentement dessus…. Je visite toutes les parties de mon corps, et après les avoir profondément relaxées, petit à petit… je sens sous mes omoplates une pression vers le haut, « la poussée de mes ailes en préparation d’envol » vers…

Le Monde d’en Haut – l’Espace

—————————————————————————————————————————————-Dans le prochain article

Et c’est là que se présente à moi, debout, pour m’inviter à le rejoindre, un Chevalier de l’Espace, un ARCHANGE à la longue chevelure ondulée cendrée, …   Je le connais, IL me connaît, …, et pour cause. IL est mon guide christique tout de blanc vêtu dans son grand manteau AILÉ…C’est lui qui m’envoie ce souffle qui m’est devenu de plus en plus familier, et qui me pilote dans mes accompagnements psy. Il me prend sous ses ailes. Je suis « aimanté », tout déployé à mon tour sentant mes ailes accrochées sur chaque omoplate. Il m’amène visiter le monde d’en haut, dans une légèreté et une douceur d’amour infinies…

Dans mon cahier d’écolier j’avais fait quelques esquisses de l’archange, pour tenter de l’immortaliser.

Il m’a été impossible de le reproduire au plus près de mes visions, et ce malgré toutes mes recherches sur le net. Je ne suis pas dessinateur.

Aussi j’ai fait appel aux talents d’ Inès Pereira 18 ans (31-Lèguevin) qui à partir des textes qui vont suivre, et de son imagination, en a fait une représentation “la plus approchante” à ce jour.

Je tiens à la remercier tout particulièrement, car je sais que le sujet lui tenait à coeur.

2020-06-13T17:09:51+01:0017 mars 2020|Carnet de Voyage|0 commentaire

Laisser un commentaire

Helios SUBIRATS

Après une carrière professionnelle d’encadrant aux Ressources Humaines, à La Poste et à la Banque Postale en gestion du personnel, des compétences et des carrières (formation, recrutement, sélection, promotion, orientation, management, diagnostic, conseil), Helios Subirats exerce en profession libérale, en tant que :

- Consultant au service des entreprises

- Psychologue Clinicien / Psychothérapeute / Consultant pour les particuliers

Colette LARRA

Certifiée par l’Institut Hypoténuse, Colette Larra pratique des massages Bien-être et Vitalité pour libérer les tensions psychologiques portées par le corps.