Les émotions : apprendre à les reconnaître pour mieux les gérer – Hélios Subirats

/, Prestations, Réflexions/Les émotions : apprendre à les reconnaître pour mieux les gérer – Hélios Subirats

Introduction

S’entraîner à reconnaître la grille des émotions et apprendre à les différencier, est un “puissant” outil de développement personnel et professionnel, accessible à tout un chacun.

Pour en faciliter la grille d’analyse, j’ai volontairement retenu 4 émotions de base : la peur, la tristesse, la colère, la joie, qui associées 2 par 2, nous livrent 8 émotions entremêlées.

Cette simplification va nous aider :

  • à repérer l’émotion juste, dans le contexte où elle se manifeste ;
  • elle nous invite à canaliser  nos affects, par les outils appropriés.

 

4 émotions de base : la peur, la tristesse, la colère, la joie

  • PEUR  TRISTESSE  COLÈRE   JOIE
     peur  tristesse  colère1  faces-64171__180

qui associées 2 par 2, nous livrent

8 émotions entremêlées

SOUCI             CULPABILITÉ
  ENVIE          JALOUSIE  
    NOSTALGIE       HAINE    
       FRUSTRATION  HONTE

Par exemple : le SOUCI est un mélange de PEUR et de TRISTESSE

 ——————————-

Le but de cette 1ère partie est de les reconnaître : définition, caractéristiques essentielles, tableau d’équivalences, afin de les différencier, en nous-même, et dans nos interrelations.

Les 4 émotions de base sont des “têtes de série” de ressentis émotionnels, déclinés en équivalences (cf. tableau ci-après).

Cette simplification va nous aider à repérer l’émotion juste, dans le contexte où elle se manifeste.

                                                    Exemple : “Je suis inquiet(e), et ça m’agace !”

                               Tableau d’équivalence : inquiet(e) =Peur  /  agacé = Colère  

                           

Dans la 2ème partie, je vous propose des outils simples pour mieux les gérer.


1ère partieAPPRENDRE A RECONNAITRE LES ÉMOTIONS

DÉFINITION

Une émotion est une réaction à un stimulus affectif, environnemental ou psychologique.

L’émotion ressentie par rapport à une situation est propre à chaque individu, à son passé et son histoire de vie, ses capacités intellectuelles, son état psychologique.

L’émotion comporte :

  • une expérience subjective (joie, tristesse, colère, peur, etc.) ;
  • une expression communicative d’excitation ou d’inhibition (mimique, gestuelle, posture, etc.) ;
  • des modifications neurovégétatives et endocriniennes.

Les émotions impliquent des répercussions physiques, du ressenti psychologique initial. Elles sont omniprésentes dans les psycho-somatisations.

L’émotion est à différencier de la sensation qui fait appel à une perception sensorielle.

L’émotion est à différencier  du sentiment qui est un affectif ressenti, mais en l’absence de manifestation physique. Le sentiment représente une valeur dans une fonction d’appréciation de la réalité (cf. la fonction de jugement dans “L’homme à la découverte de son âme -Carl Gustav Jung).

II – LES CARACTERISTIQUES ESSENTIELLES

 Il est important d’apprendre à bien les reconnaître, et à les différencier car :

            1/ nos émotions sont uniques

                            – chaque individu est unique (code génétique),

                            – notre histoire est unique,

                            – notre perception est unique ;

            2/ nos émotions sont réelles

                            – ce sont des événements, des faits de notre vie qui s’imposent à nous ;

                             – on ne peut pas décider délibérément de ne plus éprouver, tel ou tel ressenti.

             3/ nos émotions ne sont ni bonnes ni mauvaises en soi, au sens éthique de ces termes.

            4/ nos émotions ont un rôle positif (émotions vraies/authentiques), ou un rôle négatif (émotions parasites, inefficaces), selon si OUI ou NON :

  • elles nous aident à reconnaître un besoin ;
  • elles déclenchent l’énergie qui va permettre d’obtenir satisfaction ;
  • elles nous ouvrent une porte pour mieux comprendre la situation ;
  • elles sont appropriées, proportionnées à la situation ;
  • elles nous aident à résoudre nos problèmes.

Plusieurs émotions sont mêlées ou ressenties en même temps, sans pouvoir les distinguer clairement. Il est possible de démêler l’écheveau en classant ces phénomènes en 4 émotions de base (peur colère, tristesse, joie), et 8 émotions mêlées (qui combinent 2 des 4 émotions de base).

IIILES 4 ÉMOTIONS DE BASE

LA PEUR  est l’émotion cohérente avec une menace réelle ou imaginaire, dans une situation qu’à ce moment, nous estimons ne pas pouvoir contrôler. En tant que signal interne, elle nous avertit que notre corps mobilise son énergie, pour protéger notre survie (réflexe de paralysie ou de fuite).

LA TRISTESSE  ou (LE CHAGRIN) est l’émotion congruente avec la perte, réelle et/ou imaginaire, de ce que nous désirons. C’est le signal que notre corps mobilise son énergie pour laisser aller, ou pour se détacher d’un objet, d’une personne, d’une situation, ou d’une pensée auxquels nous étions attachés. Notre corps mobilise son énergie, pour chercher du réconfort (réflexe de repli).

LA COLÈRE  correspond à nos tentatives de contrôler notre entourage, lorsque nous n’obtenons pas ce que nous voulons, ou que nous obtenons ce que nous ne voulons pas. Elle nous prévient que notre corps mobilise son énergie pour changer notre entourage (réflexe d’attaque).

LA JOIE va de pair avec la satisfaction de nos désirs et de nos besoins. Son message : nous obtenons ce que nous voulons. Le corps mobilise son énergie pour libérer l’être intérieur (réflexe de vie).


TABLEAU DES ÉQUIVALENCES POSSIBLES DES ÉMOTIONS DE BASE

PEUR

 anxieux

timoré

modeste

désorienté

confus

craintif

fourbe

défensif

émotif

faible

effrayé

inquiet

harcelé

démuni

humble

inhibé

agité

perdu

nerveux

paniqué

pessimiste

chancelant

plein d’appréhension

TRISTESSE

apathique

honteux

abattu

ennuyé

vaincu

déprimé

désespéré

détaché

découragé

dégoûté

embarrassé

vide

humilié

blessé

inadéquat

isolé

léthargique

malheureux

négligé

nostalgique

rejeté

triste

sot

COLÈRE

fâché

contrarié

amer

énervé

envieux

furieux

renfrogné

hostile

affamé

hystérique

jaloux

mesquin

insatisfait

sous pression

qui proteste

provoqué

rancunier

révolté

choqué

suffisant

excité

sauvage

mécontent

JOIE

affectueux

agréable

confortable

enthousiaste

exubérant

en harmonie

chanceux

libre

en communion

amical

en forme

bon

reconnaissant

heureux

amoureux

gai

plein d’espoir

ravi

intense

allègre

joyeux

aimé merveilleux

tendre

tendu

angoissé

timide

incertain

coincé

troublé

dévalorisé

affligé

désolé

fatigué

laid

blessé

inintéressant

mal à l’aise

trompé

trahi

détesté

frustré

dur

critique

agacé

en sympathie

optimiste

passionné

décontracté

satisfait

chaleureux

 


IVLES  8  ÉMOTIONS MÊLÉES      à     2          ÉMOTIONS DE BASE

                                                        SOUCI ………………………PEUR et TRISTESSE

                                                   HONTE ………………………………PEUR et JOIE

                                               ENVIE………………………………………..TRISTESSE et COLÈRE

                                       FRUSTRATION………………………. ………………JOIE et COLÈRE

                                NOSTALGIE ………………………………….. ………………..JOIE et TRISTESSE

                        HAINE………………………………………….PEUR de l’autre et COLÈRE contre lui

JALOUSIE…………PEUR d’être abandonné et COLÈRE contre la personne qui abandonne

CULPABILITÉ …………………………………PEUR de désobéir et COLÈRE contre la LOI

(morale, civile, religieuse, familiale, règles, normes,  …..)


 

2ème partie – GÉRER LES ÉMOTIONS

ÉCOUTER LES ÉMOTIONS

Apprendre à écouter les ressentis de mes Etats du Moi Enfant, c’est apprendre à démêler les émotions authentiques, des émotions parasites, qui sont mêlées ou ressenties en même temps, sans pouvoir les distinguer clairement.

Il est possible de démêler l’écheveau en classant ces phénomènes en :

–       4 émotions de base : peur, tristesse, colère, joie ;

–       8 émotions mêlées : souci, envie, honte, frustration, nostalgie, haine, jalousie, culpabilité.

————————————————————–

II – Une ÉMOTION AUTHENTIQUE de

PEUR  TRISTESSE  COLERE   JOIE
 peur  tristesse  colère1  faces-64171__180
 ———————————————————————————————–

Est une ÉNERGIE POSITIVE qui permet de laisser émerger – IN FINE, une forme de Joie au plus profond de l’Etre Intérieur :

SÉRÉNITÉ – APAISEMENT – CALME

Elle provient de mon Enfant Intérieur (Spontané, Libre ou Créatif)

————————————————————–

 

III – Une ÉMOTION PARASITE de

 PEUR  TRISTESSE COLÈRE JOIE
 peur parasite  tristesse parasite  colère parasite  joie parasite

———————————————————————-

Est une ÉNERGIE NÉGATIVE, PARASITE, TOXIQUE

un « mauvais » RESSENTI – INEFFICACE – APPRIS,

qui CACHE une des 3 autres ÉMOTIONS AUTHENTIQUES – “REFOULEE

TRISTESSE

COLÈRE

JOIE

PEUR

TRISTESSE

JOIE

PEUR

COLÈRE

JOIE

PEUR

TRISTESSE

COLÈRE


 

IV – LES 8 ÉMOTIONS MÊLÉES MASQUENT DE VRAIES ÉMOTIONS

SOUCI  ENVIE NOSTALGIE FRUSTRATION
 souci  envie  nostalgie  frustration
PEUR/TRISTESSE COLERE/TRISTESSE   TRISTESSE/JOIE  COLERE/JOIE

 

HONTE HAINE JALOUSIE CULPABILITE
 honte  haine  jalousie  culpabilité
PEUR/JOIE PEUR/COLÈRE  COLÈRE/PEUR PEUR/COLÈRE

———————————————————————-

Les ÉMOTIONS Mêlées sont des énergies négatives

qui cachent, de vraies émotions à démêler

et à traiter en tenant compte des préconisations suivantes.


V – LES 4 OUTILS DE GESTION DES ÉMOTIONS

 

1 – PROTECTION

 

 

3 – CHANGEMENT 

 

 4 émotions

4 – MAINTIEN

2 – RÉCONFORT

 

 


1/ LA PROTECTIONoutil du traitement de la PEUR

Elle assure la sécurité psychologique, physique et matérielle.

La protection apporte une énergie Yang, venant d’un pôle masculin, celui qui donne des repères, des cadres, fixe des règles, des normes, qui offre un contenant. Quand j’ai peur, je manque de cette énergie-là.

Quelques questions à se poser : “Dans ce contexte ou dans cette situation où je ressens de la PEUR, j’ai besoin de quoi, pour me sentir en sécurité psychologique, physique, matérielle …? Quelles actions vont me le permettre ? Que puis-je faire par moi-même ? Ai-je besoin d’aide ?”


 2/ LE RÉCONFORToutil du traitement de la TRISTESSE

Il assure  la sécurité affective

Le réconfort apporte une énergie Yin, venant d’un pôle féminin, celui qui sécurise sur le plan affectif. Cela vient nourrir  le cœur de la personne. Quand je ressens de la tristesse, j’ai besoin d’écoute, de tendresse, de soutien, de reconnaissance, d’affection.

Dans  ce contexte ou dans cette situation :  “Suis-je en capacité de trouver par moi-même la ressource affective dont j’ai besoin, par exemple m’offrir  un thé,  un chaud doudou…, ou à qui vais-je m’adresser pour recevoir cette ressource affective qui me fait défaut ?”

Il est important de faire correspondre le bon outil de traitement à l’émotion à réparer.

                Par exemple : J’ai peur !”. On me réconforte.

                                        “T’en fais pas, on t’aime parce qu’on te sait sensible, ouvert et généreux”. 

Cela  ne me fera pas de mal. Cependant mon besoin de sécurité psychologique et/ou physique de me sentir encadré par une force mentale, matérielle, concrète ne sera pas là, pour m’aider à dépasser ma peur, qui demande de me sentir protégé.

Inversement, je me sens triste et on me “protège”. Ce sera mieux que rien! Mais cela ne comblera pas mon besoin de sécurité affective, mon besoin d’écoute, de soutien, d’accompagnement, de tendresse, d’empathie.


3/ LE CHANGEMENToutil du traitement de la COLÈRE

Il demande un changement dans ma façon d’être ou de faire

Le changement – dans ma façon d’être ou de faire, est le seul vrai outil efficace que je connaisse, pour apaiser mes propres conflits (conflits inhérents à ma personne ou conflits intrapsychiques), ou les conflits répétitifs face aux personnes, et/ou les situations.

Par “principe” – ma colère justifie que les choses doivent changer, chez l’AUTRE, et/ou sur les SITUATIONS :  en pensées, en actes, en mots, en actions,  attitudes, comportements, sentiments etc…

Quand je me mets en colère, j’ai toujours de bonnes raisons. En moi, je suis dans un : ‘J’ai raison et l’autre ou la situation à tort!”.

Que j’ai raison, ou que j’ai tort, mon objectif est d’exiger que ma vision du problème – objet de cette manifestation tendue, explosive, contenue…, soit “exécutée”, comprise, actée, ressentie, par l’AUTRE ou par la SITUATION – comme je le pense, ou comme je le vois, ou comme je le ressens !!!

Je suis dans la croyance, que ce sont les autres qui doivent modifier leur manière d’agir, d’être, de faire, de ressentir, de penser.

Pourtant, il est important d’intégrer que l’AUTRE ne sera jamais MOI. Que “son bout d’écharpe” ne m’appartiendra jamais. Les conflits impulsés par la colère partent de ce constat, conscient ou inconscient : celui de vouloir imposer ma façon de voir, de faire, de penser, de sentir etc….

Or le changement attendu chez l’autre ou dans la situation ne sera effectif, efficace, concret, et réaliste, que si c’est MOI, et uniquement MOI, qui change ma façon d’être ou de faire, en fonction du contexte, des personnes, des enjeux.

Il m’appartient dans ma façon d’être ou de faire, d’apporter un changement, car l’autre ne peut vraiment changer, que si c’est moi, et seulement moi, qui CHANGE d’attitude ou de posture.

Si je choisis l’option de continuer à me mettre en colère, l’énergie de cette émotion doit se transformer en une vraie colère : une COLÈRE AUTHENTIQUE qui – in fine, apaise.

Toute colère “ruminée” est une colère parasite, négative, qui cache une vraie émotion en arrière-plan de  PEUR,  de TRISTESSE, ou de JOIE.


 

 4/ LE MAINTIEN – outil du traitement de la JOIE

Le MAINTIEN de l’émotion authentique de la joie, est une énergie positive, par excellence.

LA JOIE va de pair avec la satisfaction de nos désirs et de nos besoins.

Son message – Maintenir une énergie positive de JOIE, en accord, et avec la complicité  rayonnante de l’Enfant Intérieur –permet de réaliser ce que nous voulons, vraiment.

 

 

2017-10-20T07:20:47+01:008 juillet 2016|Articles, Prestations, Réflexions|2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Avatar
    Diane Loutèze 27 juillet 2020 à 19:04 ␣- Répondre

    Intéressant effectivement; j’ai aussi découvert les vidéos d’aide de ” viens on sème ” et ” super pouvoirs pour tous”. Il y est mentionné les livres de John Gotman et de Garry Chapman,
    Avec votre tableau, à force il y a effectivement peut être un moyen d’appréhender tout cela. Mais c’est un travail énorme lorsqu’on est étranger à ce type d’éducation, le” background”…
    Elle parle de langue étrangère…c’est Tout à fait ça. Je n’ai pas les codes de fonctionnement social….c’est très handicapant.

    • Hélios Subirats
      Hélios Subirats 28 juillet 2020 à 08:21 ␣- Répondre

      Bonjour Diane. De quoi auriez-vous besoin pour avoir “les codes de fonctionnement social…”? La vidéo de “Viens on sème” dans le langage des oiseaux, pourrait être décodée : “Viens on s’aime”, semer du grain au plus profond de soi, dans son jardin secret (où se crée), pour le sentir germiner, croitre, s’expanser, s’épanouir, nous ouvrir des “voies”…Une langue étrangère, certes, pour donner de la “voix”, mais qui petit à petit peut devenir familière,…et beaucoup moins handicapante, quand s’éclaire ce souffle qui nous anime tous.

Laisser un commentaire

Helios SUBIRATS

Après une carrière professionnelle d’encadrant aux Ressources Humaines, à La Poste et à la Banque Postale en gestion du personnel, des compétences et des carrières (formation, recrutement, sélection, promotion, orientation, management, diagnostic, conseil), Helios Subirats exerce en profession libérale, en tant que :

- Consultant au service des entreprises

- Psychologue Clinicien / Psychothérapeute / Consultant pour les particuliers

Colette LARRA

Certifiée par l’Institut Hypoténuse, Colette Larra pratique des massages Bien-être et Vitalité pour libérer les tensions psychologiques portées par le corps.