« GÉRER mes ENVIES ….dans le DÉSIR d’avoir, ou de faire quelque chose….» Elie SERRATS

/, Réflexions/« GÉRER mes ENVIES ….dans le DÉSIR d’avoir, ou de faire quelque chose….» Elie SERRATS

La réflexion passe par un chemin qui conduit du BESOIN au PLAISIR.

Pour mieux comprendre cette sensation d’ENVIE,    (dans le DÉSIR d’AVOIR ou de FAIRE quelque chose),    et de lui offrir le plaisir de la réalisation, le chemin conduit :

1/ à valider un BESOIN

2/ écouter nos RESSENTIS

3/ composer avec une angoisse existentielle du VIDE

1 – De façon plus ou moins consciente, un BESOIN se cache derrière toutes nos ENVIES

Combien de fois prononçons-nous cette petite phrase : « J’ai envie de…. », qui déjà nous fait rêver sous la forme de sensations, d’intuitions, de pensées, et de sentiments ?

A partir de la prise de conscience du besoin sous-jacent, comment puis-je propulser mon ENVIE, pour susciter le DÉSIR, et me procurer du PLAISIR ?

Le chemin du besoin au plaisir nous y conduit. Il nous permet de trouver les sources d’énergie, (ou la motivation) pour vouloir donner suite à nos envies : soit pour les calmer, les chasser de notre esprit, ou les réaliser.

 

2 La sensation d’ENVIE traduit un RESSENTI (ou une émotion)

La sensation d’envie  (besoin de se sentir EN – VIE et d’exister à travers nos sens), mobilise nos ressentis.

L’analyse transactionnelle définit 4 émotions de base : la peur, la tristesse, la colère, la joie.

Ainsi, pour mieux gérer nos affects, 8 émotions mêlées contenant 2 ressentis de base peuvent être repérés : l’envie (colère et tristesse) – objet de la réflexion, mais également le souci (peur et tristesse), la nostalgie (tristesse et joie), la honte (joie et peur), la frustration (joie et colère), la haine (colère et peur), la jalousie (peur et colère), la culpabilité (peur et colère).                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

3 L’ENVIE (mélange de colère et de tristesse), nous invite à combler un vide

L’envie nous « propulse » et nous suspend au-dessus d’un VIDE, qui active dans notre inconscient, l’angoisse du vide créée par « l’objet ou le projet» convoité : angoisse de perte d’objet, ou d’abandon du projet. La nature a horreur du vide, et l’envie nous invite à le combler.

…..En fait…. Chaque fois que je m’entends dire : “J’ai ENVIE de……”, ce que je ne sais pas, c’est que dans mon corps émotionnel, je draine deux émotions de base entremêlées : de la colère et de la tristesse. 2 ressentis, qui à la fois me mobilisent, et me suspendent au dessus d’un vide, pour m ‘inciter à combler un besoin, un manque.

L’intérêt est de prendre en compte ces sensations sous-jacentes. Sinon, je peux faire “tout et n’importe quoi”, sans que mon ENVIE puisse m’apporter le PLAISIR escompté. L’envie cherche dans ce cas, à combler un vide, un manque existentiel (abandon, solitude …..), le BESOIN de me remplir de quelque chose, voire de « tromper » mon ENNUI : “Je ne sais pas de quoi j’aurais envie …” Cela peut se traduire par des conduites addictes et/ou compulsives ; par exemple : alcoolémie, boulimie, faire des achats dont je n’ai nul besoin….

Pour CALMER – chasser de mon esprit – RÉALISER mes envies

2 outilsCHANGEMENT et RECONFORT, vont me le permettre

 

En effet, il est important d’identifier en quoi – au plus profond de moi, ce manque ou ce vide – génèrent cette colère et cette tristesse entremêlées, dans ce vague à l’âme d’un vie/deux !!

–          1 – Quel (s) CHANGEMENT(s) dois-je opérer en moi, pour canaliser l’énergie de colère ?

–          2 – Quel (s) RECONFORT(s) dois-je rechercher, pour calmer ma tristesse ?

A partir des réponses apportées, je saurais si de cette ENVIE :

  • j’en ai vraiment BESOIN ou si je peux m’en passer, la calmer, la désamorcer ; 
  • ou si j’ai vraiment le DÉSIR de vouloir la réaliser, en libérant l’énergie contenue dans l’envie (énergie d’attraction, de compulsion, ou de compassion).

Le besoin reconnu, donne la possibilité à l’ENVIE de MOBILISER  ses ENERGIES émotionnelles, dans l’intention concrète à vouloir donner suite – par la motivation de mon désir, qui naturellement ouvrira les portes du plaisir d’une envie réalisée.

Ainsi, l’ ENVIE – animée par le CHANGEMENT et le RECONFORT  « dans le DÉSIR d’avoir, ou de faire quelque chose….»,  passe par un chemin  qui conduit du BESOIN au PLAISIR d’une réalisation pleine et entière.

L’angoisse du vide s’est remplie d’une énergie de plénitude

2016-02-15T11:19:14+01:0014 février 2016|Articles, Réflexions|0 commentaire

Laisser un commentaire

Helios SUBIRATS

Après une carrière professionnelle d’encadrant aux Ressources Humaines, à La Poste et à la Banque Postale en gestion du personnel, des compétences et des carrières (formation, recrutement, sélection, promotion, orientation, management, diagnostic, conseil), Helios Subirats exerce en profession libérale, en tant que :

- Consultant au service des entreprises

- Psychologue Clinicien / Psychothérapeute / Consultant pour les particuliers

Colette LARRA

Certifiée par l’Institut Hypoténuse, Colette Larra pratique des massages Bien-être et Vitalité pour libérer les tensions psychologiques portées par le corps.